Le Ripple classé quatrième cryptomonnaie sur le marché

Ripple est la 4ème cryptomonnaie utilisée avec une valeur totale de 15 milliards d’euros.

En parallèle du développement rapide du Bitcoin, du Litecoin et de l’Ethereum, d’autres monnaies alternatives commencent à attirer l’attention. L’une d’entre elles est le Ripple (XRP), une cryptomonnaie connue pour ses liens avec le monde de la banque.

 

En 24h, Ripple est passé de 0,23 € à 0,43 €, soit une progression de 84 % !

Ce qu’il faut savoir à propos de Ripple

En plus d’être une cryptomonnaie, Ripple fonctionne comme un réseau de paiement appelé RippleNet. Le but de cette plateforme est de faciliter les transferts de fonds, vers à peu près n’importe quelle monnaie ou cryptomonnaie dans le monde en 4 secondes. Ripple travaille avec des banques et des institutions financières pour devenir la cryptomonnaie la plus utilisée et proposer un moyen rapide et peu coûteux de transférer des fonds mondialement.

Si vous voulez par exemple envoyer 50 $ à votre ami en Italie, vos pouvez échanger ces 50 $ contre la même valeur en Ripple, que votre ami transformera en euros.

Pourquoi cette soudaine appréciation de Ripple ?

L’augmentation de l’activité du Bitcoin, et la mise sur le marché de contrats à termes à la bourse de Chicago ce 10 décembre ont aussi augmenté l’activité du monde des cryptomonnaies en général. En tant que 4ème cryptomonnaie (ou parfois 5ème aux coudes à coudes avec le Litecoin), Ripple a bénéficié de ces répercussions.

Il y a aussi le fait qu’au fur et à mesure que la fièvre du Bitcoin passe, de plus en plus de gens échangent en Ripple, qui semble être un actif plus stable.

« Je pense que les marchés voient le Ripple comme un actif numérique très stable, donc ils n’ont pas peur de conserver des capitaux en Ripple quand ils se désintéressent d’autres actifs. Si quelqu’un veut sortir du Bitcoin, mais ne veut pas nécessairement retourner à des monnaies « réelles », il ou elle peut se tourner vers cette monnaie », explique Miguel Vias, Responsable des marchés XRP chez Ripple, dans un entretien à Coindesk.

Lire la suite de l’article (source) sur : www.forbes.fr

A voir également