Ethereum

Explication de l’Ethereum

La première version de ce protocole d’échanges décentralisés a été lancée au cours du début du second semestre 2015. Dès lors, il est devenu viral au point de supplanter le bitcoin, une autre monnaie virtuelle lancée en 2009. Voici une explication en quelques lignes permettant de comprendre ce nouvel phénomène dans l’univers des crypto-monnaies.

 

Principe de l’Ether

L’Ethereum est considéré comme la 2ème plus importante monnaie cryptographique décentralisée grâce à sa capitalisation qui s’élève à plusieurs milliards d’euros. Dans ce sens, elle fait partie par définition de ce que l’on appelle cybermonnaie ou monnaie virtuelle. Il est reconnaissable à l’écrit et visuellement par le sigle ETH et emploie l’Ether, une unité de compte, comme moyen de paiement.

Il faut disposer à minima d’un compte valide pour stocker, recevoir ou envoyer des éthers. Deux solutions permettent d’acheter cette crypto-monnaie. La première consiste à l’acquérir directement contre une commission par carte prépayée ou par une carte bleue. La seconde sera de passer par une plateforme d’échange sur laquelle l’acheteur va faire un virement avant d’obtenir les ethers. En dehors de l’achat, il est possible également d’obtenir cette monnaie numérique par mining ou grâce au don ou échange.

 

Que faire avec les ethers ?

Vendre cette monnaie virtuelle contre des dollars ou euros constitue une façon intéressante de faire de l’argent. Le principe à suivre fonctionne d’ailleurs presque de la même façon que comme pour acheter un ether sauf qu’il faut cliquer sur « Sell » sur une plateforme d’échange dédiée au lieu de « Buy ». Attention, impossible de les commercialiser sans avoir rappatrié les ethers sur la plateforme. Lorsque la transaction sera effectuée, le vendeur peut ensuite retirer son gain en effectuant un virement vers un compte bancaire.

A l’exemple du bitcoin, l’ether constitue aussi un moyen de placement efficace. Certes, investir avec cet actif électronique sur le marché financier comporte des risques mais au moins, il a le mérite d’être très volatile. Trader avec les éthers implique ainsi le recours à des techniques de trading viables et qui tiennent compte de l’évolution du marché. Les investisseurs peuvent dorénavant suivre en temps réel et sur des sites spécialisés le cours de cette monnaie virtuelle pour spéculer sur son futur.

 

Quel futur pour l’ether ?

Malgré le doute sur l’avenir des cybermonnaies, le blockhaim ethereum est promis à un bel avenir. En effet, il est possible désormais de payer en ether des transactions sur le net et on peut utiliser aussi cet argent fictif pour speculer. Ce qui laisse entendre qu’il concurrence les procédures habituelles pour réaliser des transactions en toute sécurité en ligne.

Du fait de sa haute volatilité, la valeur de cette monnaie fictive peut être sujette à la hausse comme à la baisse. Les investisseurs qui l’utilisent devraient ainsi comprendre que l’ether n’est pas à l’abri des kracks financiers. Ce qui n’empêche en rien à cette crypto monnaie de s’imposer, particulièrement sur le marché financier. Investir avec l’ether en adoptant les bonnes techniques permet d’engendrer des bénéfices.

 

Passer par un site d’achat constitue l’option la plus rapide pour se procurer d’ethers mais il faut s’attendre à payer un peu plus car l’acheteur devrait payer aussi la commission du site. Ce frais en plus qui ne dépasse pas souvent les 10% devient pourtant presque invisible face aux nombreux avantages relatifs à l’utilisation de cette monnaie virtuelle.